Réseaux fruitiers

De multiples structures et de nombreuses personnes oeuvrent sur le territoire à la sauvegarde du patrimoine fruitier.

De l’échelon national au local, toutes convergent vers le même objectif : sauvegarder et valoriser le patrimoine que représentent les variétés anciennes et paysannes de fruits.

Au niveau national, l’Union Pomologique de France (anciennement AFCEV) rassemble de nombreux acteurs de terrain. L’UPF organise des rencontres nationales et édite le verger des terroirs de France. Le Centre National de Pomologie, basé à Alès, abrite une documentation unique en France sur les variétés et espèces fruitières.

Il existe également des structures régionales comme le Conservatoire Régional Végétal d’Aquitaine et le Pôle Fruitier de Bretagne.

Au niveau départemental, on compte de nombreuses associations pomologiques, comme les Croqueurs de pommes (64 associations locales fédérées). Certaines associations départementales adhèrent à Fruits Oubliés Réseau, comme Vergers de Lozère, Variétés locales 12 et Fruits Oubliés Pays d’Autan.

Des agriculteurs et des pépiniéristes passionnés participent également à la sauvegarde de ce patrimoine.

Sur internet, des forums sont très actifs, comme celui de l’excellent site greffer.net.

Cependant, des progrès dans le travail en réseau sont encore à faire, et Fruits Oubliés Réseau participe à une meilleure concertation de tous ces acteurs de terrain.